Les meilleurs apprentis de France à l’honneur à l’occasion de la 25ème promotion du Réseau DUCRETET

  • par Yoann Billon
  • 21 déc., 2017

Communiqué de Presse - Clichy, le 16 décembre 2017

C’est au siège du Réseau DUCRETET, implanté dans les locaux du CFA DUCRETET Ile de France, que s’est tenue la cérémonie de remise des prix aux Meilleurs Apprentis de France, le 11 décembre 2017. Plus d’une centaine d’invités institutionnels et professionnels étaient présents à cette occasion particulière qui a permis au Président du Réseau DUCRETET, Olivier HUMBAIRE, de dresser un bilan pédagogique des 25 ans du CFA DUCRETET et de récompenser les apprentis majors et vice-majors nationaux du Réseau DUCRETET.

 

Un modèle adéquationniste dynamique

Créé ex nihilo en 1992, le CFA DUCRETET est un dispositif singulier fondé sur un concept qui s’est avéré particulièrement efficient : mettre en œuvre en apprentissage des certifications d’Etat (titres) visant des métiers spécifiques en complémentarité des diplômes de l’Education Nationale. Conçus et gérés par les professionnels administrateurs du Réseau DUCRETET, les titres positionnés « BAC + 1 an » du Réseau DUCRETET sont régulièrement mis à jour en fonction des évolutions et des besoins des entreprises. Ainsi, le Réseau DUCRETET fonctionne depuis 25 ans sur ce modèle original d’ adéquation dynamique emploi-formation qui garantit la bonne gestion qualitative et quantitative de ses CFA et, in fine, l’employabilité et l’évolutivité de ses apprentis permettant une insertion durable.

 

Un parcours d’adaptation proactive aux évolutions des métiers

Grâce à son modèle, le Réseau DUCRETET reste en veille constante pour anticiper les évolutions économiques et technologiques, concevoir de nouvelles formations et les mettre en œuvre par la voie de l’apprentissage. A cet endroit, le Président Olivier HUMBAIRE a rappelé « L e Réseau DUCRETET s’est ouvert successivement au multimédia en 1996, à l’électroménager en 2001, à la téléphonie mobile en 2004, à la domotique 2.0 en 2006, aux THD en 2009 et, plus récemment, à la Maison Connectée. Cette adaptation permanente aux exigences des entreprises a guidé notre développement » et de poursuivre « La motivation qui nous anime, celle des administrateurs comme des équipes des CFA, est restée intacte tout au long de ce parcours d’un ¼ de siècle. La réussite des jeunes et leur insertion durable dans la vie professionnelle constituent la finalité de notre mission et nous nous employons, chaque jour qui passe, à rester concentrés sur cet objectif. »

Un bilan de grande qualité

Grâce à ce modèle d’adéquation dynamique emploi-formation imaginé par les fondateurs du CFA DUCRETET, les résultats ont été remarquables au cours de ces 25 années. Près de 8600 apprentis spécialisés ont été formés avec succès aux métiers spécifiques des commerces et services de l’électrodomestique et du multimédia. Le taux moyen de réussite aux examens des apprentis a dépassé les 83% et l’insertion professionnelle a été quasi-totale avec un taux supérieur à 90%, resté stable depuis 25 ans. « Ces résultats exceptionnels sont la récompense de l’engagement des professionnels qui administrent le Réseau DUCRETET et je souhaite rendre hommage aux fondateurs qui nous ont montré la voie. Merci à eux tous, l’initiateur THOMSON et ses partenaires FEDELEC et FENACEREM» a déclaré Olivier HUMBAIRE lors de son allocution. « Nous avons le devoir de pérenniser la mission sociétale du Réseau DUCRETET, celle de donner leur chance à des jeunes souvent en difficulté, leur permettre de se former efficacement à nos métiers et de s’intégrer au sein de nos entreprises ».

 

 

Les résultats probants de la 25ème promotion

Après avoir présenté le bilan global du Réseau DUCRETET le Président a déclaré « Nous sommes ravis que les résultats des apprentis de la promotion 2016-2017 s’inscrivent dans la lignée de leurs aînés ». Le périmètre de la promotion 2016-2017 couvrait 10 écoles partenaires dont 7 CFA qui participaient au concours des Meilleurs Apprentis de France : Bordeaux, Clichy (et son antenne de Grigny), La Réunion, Lyon, Marseille, Rennes et Valenciennes.

Au global, les effectifs des apprentis de 1ère et 2ème année s’élevaient à 511 jeunes en alternance dont 85% en contrat apprentissage et 15% en contrat de professionnalisation. En synthèse, les résultats de la promotion 2016-2017 du Réseau DUCRETET sont présentés, ci-après, à travers les indicateurs qualité suivis depuis la création, en l’occurrence le taux de rupture de contrats, le taux de réussite aux examens et le taux d’insertion professionnelle des apprentis :

·       Le taux de rupture de contrats a été de 9,31%, très sensiblement inférieur à la moyenne nationale de l’ordre de 25% (jusqu’à 35% selon les niveaux des formations) ;

·       325 apprentis ont été diplômés sur un total de 381 présentés à l’examen, soit un taux de réussite de 85,30% ;

·      Quant à l’indicateur le plus important, le taux d’insertion professionnelle direct en sortie de cursus de formation , il est de 83,27% au global . Les enquêtes officielles Etat-Région étant réalisées 6 mois après la formation, ce premier résultat laisse augurer un taux d’insertion officiel qui sera très probablement supérieur à 90%.

 

Après la présentation de ces résultats, le Président Olivier HUMBAIRE a remis les prix aux majors et vice-majors nationaux « Nous souhaitons partager avec vous la réussite de nos apprentis qui participent au développement de nos entreprises partenaires. C’est donc avec un immense plaisir que nous allons récompenser les majors et vice-majors des formations des domaines suivants : Métiers de l’électrodomestique et du multimédia, Métiers du THD et Métiers du Smart Home ».

voir article sur le blog "Déroulé de la cérémonie des Meilleurs Apprentis de France (photos et commentaires)"

 

Le développement du Réseau DUCRETET et les perspectives 2018

La rentrée de la 26ème promotion du Réseau DUCRETET se finalise actuellement et les effectifs sont en progression de l’ordre de + 14% avec l’objectif d’atteindre 585 jeunes en alternance contre 511 en 2016-2017. Cette croissance devrait être renforcée à la prochaine rentrée 2018-2019 grâce à de nouvelles ouvertures de sections d’apprentis au sein de CFA et lycées partenaires (Besançon, Reims, Tulle…).

 

 

Contact Relations Presse :

Pascal Carcaillon - 01 47 30 74 40 - 06 85 20 98 22 - pc@ducretet.net

 

www.ducretet.net


par Yoann Billon 17 janv., 2018

Créé par l’association Réseau DUCRETET (*) avec le concours des fédérations de l’électricité et du Smart Home, dont FEDELEC, FFD et IGNES, le titre TSMC (Technicien Services de la Maison Connectée) vient de faire l’objet d’une certification délivrée par le Ministère du Travail conformément à l’Arrêté du 08/12/2017 paru au JO du 21 décembre 2017. Eu égard à la pertinence des référentiels de cette nouvelle formation TSMC et aux besoins émergents des entreprises de ce secteur, la CNCP (Commission Nationale des Certifications Professionnelles) a certifié le titre TSMC pour la durée maximale possible, soit 5 ans.

Une formation participant au développement du marché du « Smart Home »

Freiné par le déficit de compétences en commercialisation, installation et maintenance, le marché de la domotique « Smart Home », bénéficie aujourd’hui d’un environnement beaucoup plus favorable avec le déploiement du haut débit et de l’informatique grand public (tablettes, smartphones...), d’une part, et la diffusion de nouvelles solutions techniques, plus économiques et ouvertes, d’autre part. Aussi, le titre TSMC, positionné au niveau BAC+1, s’adresse à l’ensemble des entreprises partenaires des constructeurs, principalement les électriciens, domoticiens, intégrateurs et distributeurs spécialisés.

Le métier « chaînon manquant »

Au cœur de la convergence numérique entre électricité, électronique, informatique et télécoms, la formation de Technicien Services de la Maison Connectée répond aux besoins des entreprises qui doivent maîtriser un ensemble de technologies mises en œuvre au sein de l’habitat :

  • Le raccordement ADSL et FTTH ainsi que les autres sources TNT et Satellite,
  • L’installation et la configuration d’un réseau domestique (IP, Ethernet, WIFI, CPL...),
  • L’installation et la maintenance des produits et systèmes dédiés aux usages suivants :

       - Gestion des éclairages, ouvrants, chauffage... ;

       - Alarme et sécurité, objets connectés (santé, bien-être...)... ; 

       -Audiovisuel-Multimédia, Multiroom, Home Cinéma ;

       -Informatique, téléphonie, périphériques...

Outre ces compétences techniques « cœur de métier », la formation TSMC vise également le renforcement de la compétence en termes de Relation Clientèle. Cette démarche essentielle au développement des compétences commerciales des techniciens participe à la performance globale des apprentis TSMC qui seront formés au sein des CFA du Réseau DUCRETET.

Un sourcing visant une employabilité directe des apprentis

Le titre TSMC, certifié au niveau IV, est positionné en aval des BAC techniques, tout particulièrement le BAC PRO MELEC et le Brevet Professionnel IEE. Ainsi, le recrutement de jeunes professionnels, déjà diplômés en électricité, à qui le Réseau DUCRETET apporte une nouvelle compétence dans le domaine du Smart Home, participe à une meilleure employabilité. La formation intensive de 12 mois en apprentissage, alternant les périodes de CFA et d’application en entreprises, constitue un gage d’employabilité et de productivité appréciables pour les entreprises d’accueil d’apprentis TSMC.

Des conditions financières très attractives pour les entreprises

Les mesures fiscales en faveur du développement de l’apprentissage font de ce type de contrat une formule extrêmement intéressante pour les entreprises qui peuvent bénéficier d’aides substantielles de l’Etat et des Régions. En cumul, leur montant minimum s’élève à 2.600 € par apprenti/an. Il peut être supérieur en fonction des conditions spécifiques propres aux différents Conseils Régionaux. Pour une TPE, le coût final d’un apprenti, productif près de 3 semaines/mois, avoisine 370 €/mois. A ce jour, cinq CFA du Réseau DUCRETET forment des apprentis TSMC (Bordeaux, Clichy, Lyon, Rennes et St Denis) et de nouvelles ouvertures sont planifiées.

Contact Presse : Pascal Carcaillon - 01 47 30 74 45 - 06 85 20 98 22 - pc@ducretet.net www.ducretet.net

    (*) L’association gestionnaire des CFA du Réseau DUCRETET réunie les syndicats et les fédérations suivants :

    par Yoann Billon 10 janv., 2018
    par Yoann Billon 10 janv., 2018
    Voici les dates des Journées Portes Ouvertes  2018 des CFA Ducretet :


    - CFA Ducretet Ile-De-France :

    Mercredi 21 février 10h - 18h
    Mercredi 14 mars 10h - 18h
    Mercredi 04 avril 10h - 18h

    et Venez également à la semaine de l'industrie avec job dating !

    Mardi 27 mars
    Vendredi 30 mars

    Lieu : 84 rue Villeneuve 92110,Clichy
    Métro L13 RER St Ouen

    01 41 30 74 30



    - CFA Ducretet Auvergne Rhône-Alpes :

    Samedi 27 janvier 9h - 12h30
    Mercredi 21 février 9h- 12h     14h- 16h30
    Mercredi 14 mars  9h- 12h    14h- 16h30
    Mercredi 18 avril  9h- 12h     14h- 16h30
    Samedi 30 juin 9h - 12h30

    Lieu : Lycée Jacques Brel
    2, rue Albert Jacquard
    69200 Vénissieux

    04 72 50 50 00



    - CFA Ducretet Nouvelle Aquitaine :

    Vendredi 16 mars
    Samedi 17 mars

    Lieu : Lycée Jacques Brel
    1 rue Jean Luçat
    33310 Lormont
    05 56 06 30 64






    par Yoann Billon 21 déc., 2017

    Remise du prix au Major national de la promotion MUM * 2016-2017

    à Moussa THIAM du CFA DUCRETET Ile de France

    (moyenne 16,41 / mention Très bien)

     

    Entreprise d’accueil : CANDY HOOVER

     

    Photo de gauche à droite :

     

    Moussa THIAM (Apprenti MUM - CANDY HOOVER), Clément PANARD (Ancien apprenti Chef de Vente Junior major promotion 2002-2003 – Responsable de formation AK PARTNER), Sébastien MALOIS (Maître d'apprentissage – Responsable commercial CANDY HOOVER) et Olivier HUMBAIRE (Président du Réseau DUCRETET)

    * MUM : Manager Univers Marchand

    par Yoann Billon 21 déc., 2017

    C’est au siège du Réseau DUCRETET, implanté dans les locaux du CFA DUCRETET Ile de France, que s’est tenue la cérémonie de remise des prix aux Meilleurs Apprentis de France, le 11 décembre 2017. Plus d’une centaine d’invités institutionnels et professionnels étaient présents à cette occasion particulière qui a permis au Président du Réseau DUCRETET, Olivier HUMBAIRE, de dresser un bilan pédagogique des 25 ans du CFA DUCRETET et de récompenser les apprentis majors et vice-majors nationaux du Réseau DUCRETET.

     

    Un modèle adéquationniste dynamique

    Créé ex nihilo en 1992, le CFA DUCRETET est un dispositif singulier fondé sur un concept qui s’est avéré particulièrement efficient : mettre en œuvre en apprentissage des certifications d’Etat (titres) visant des métiers spécifiques en complémentarité des diplômes de l’Education Nationale. Conçus et gérés par les professionnels administrateurs du Réseau DUCRETET, les titres positionnés « BAC + 1 an » du Réseau DUCRETET sont régulièrement mis à jour en fonction des évolutions et des besoins des entreprises. Ainsi, le Réseau DUCRETET fonctionne depuis 25 ans sur ce modèle original d’ adéquation dynamique emploi-formation qui garantit la bonne gestion qualitative et quantitative de ses CFA et, in fine, l’employabilité et l’évolutivité de ses apprentis permettant une insertion durable.

     

    Un parcours d’adaptation proactive aux évolutions des métiers

    Grâce à son modèle, le Réseau DUCRETET reste en veille constante pour anticiper les évolutions économiques et technologiques, concevoir de nouvelles formations et les mettre en œuvre par la voie de l’apprentissage. A cet endroit, le Président Olivier HUMBAIRE a rappelé « L e Réseau DUCRETET s’est ouvert successivement au multimédia en 1996, à l’électroménager en 2001, à la téléphonie mobile en 2004, à la domotique 2.0 en 2006, aux THD en 2009 et, plus récemment, à la Maison Connectée. Cette adaptation permanente aux exigences des entreprises a guidé notre développement » et de poursuivre « La motivation qui nous anime, celle des administrateurs comme des équipes des CFA, est restée intacte tout au long de ce parcours d’un ¼ de siècle. La réussite des jeunes et leur insertion durable dans la vie professionnelle constituent la finalité de notre mission et nous nous employons, chaque jour qui passe, à rester concentrés sur cet objectif. »

    Un bilan de grande qualité

    Grâce à ce modèle d’adéquation dynamique emploi-formation imaginé par les fondateurs du CFA DUCRETET, les résultats ont été remarquables au cours de ces 25 années. Près de 8600 apprentis spécialisés ont été formés avec succès aux métiers spécifiques des commerces et services de l’électrodomestique et du multimédia. Le taux moyen de réussite aux examens des apprentis a dépassé les 83% et l’insertion professionnelle a été quasi-totale avec un taux supérieur à 90%, resté stable depuis 25 ans. « Ces résultats exceptionnels sont la récompense de l’engagement des professionnels qui administrent le Réseau DUCRETET et je souhaite rendre hommage aux fondateurs qui nous ont montré la voie. Merci à eux tous, l’initiateur THOMSON et ses partenaires FEDELEC et FENACEREM» a déclaré Olivier HUMBAIRE lors de son allocution. « Nous avons le devoir de pérenniser la mission sociétale du Réseau DUCRETET, celle de donner leur chance à des jeunes souvent en difficulté, leur permettre de se former efficacement à nos métiers et de s’intégrer au sein de nos entreprises ».

     

     

    Les résultats probants de la 25ème promotion

    Après avoir présenté le bilan global du Réseau DUCRETET le Président a déclaré « Nous sommes ravis que les résultats des apprentis de la promotion 2016-2017 s’inscrivent dans la lignée de leurs aînés ». Le périmètre de la promotion 2016-2017 couvrait 10 écoles partenaires dont 7 CFA qui participaient au concours des Meilleurs Apprentis de France : Bordeaux, Clichy (et son antenne de Grigny), La Réunion, Lyon, Marseille, Rennes et Valenciennes.

    Au global, les effectifs des apprentis de 1ère et 2ème année s’élevaient à 511 jeunes en alternance dont 85% en contrat apprentissage et 15% en contrat de professionnalisation. En synthèse, les résultats de la promotion 2016-2017 du Réseau DUCRETET sont présentés, ci-après, à travers les indicateurs qualité suivis depuis la création, en l’occurrence le taux de rupture de contrats, le taux de réussite aux examens et le taux d’insertion professionnelle des apprentis :

    ·       Le taux de rupture de contrats a été de 9,31%, très sensiblement inférieur à la moyenne nationale de l’ordre de 25% (jusqu’à 35% selon les niveaux des formations) ;

    ·       325 apprentis ont été diplômés sur un total de 381 présentés à l’examen, soit un taux de réussite de 85,30% ;

    ·      Quant à l’indicateur le plus important, le taux d’insertion professionnelle direct en sortie de cursus de formation , il est de 83,27% au global . Les enquêtes officielles Etat-Région étant réalisées 6 mois après la formation, ce premier résultat laisse augurer un taux d’insertion officiel qui sera très probablement supérieur à 90%.

     

    Après la présentation de ces résultats, le Président Olivier HUMBAIRE a remis les prix aux majors et vice-majors nationaux « Nous souhaitons partager avec vous la réussite de nos apprentis qui participent au développement de nos entreprises partenaires. C’est donc avec un immense plaisir que nous allons récompenser les majors et vice-majors des formations des domaines suivants : Métiers de l’électrodomestique et du multimédia, Métiers du THD et Métiers du Smart Home ».

    voir article sur le blog "Déroulé de la cérémonie des Meilleurs Apprentis de France (photos et commentaires)"

     

    Le développement du Réseau DUCRETET et les perspectives 2018

    La rentrée de la 26ème promotion du Réseau DUCRETET se finalise actuellement et les effectifs sont en progression de l’ordre de + 14% avec l’objectif d’atteindre 585 jeunes en alternance contre 511 en 2016-2017. Cette croissance devrait être renforcée à la prochaine rentrée 2018-2019 grâce à de nouvelles ouvertures de sections d’apprentis au sein de CFA et lycées partenaires (Besançon, Reims, Tulle…).

     

     

    Contact Relations Presse :

    Pascal Carcaillon - 01 47 30 74 40 - 06 85 20 98 22 - pc@ducretet.net

     

    www.ducretet.net

    par Yoann Billon 08 déc., 2017
    Lors de la remise des titres au CFA DUCRETET de Lyon, les étudiants  de la section TSMC ont remporté à l'applaudimètre le titre du meilleur projet "Eureka". C'est un concours dans lequel les élèves ont présenté leur formation en vidéo.
    Nous vous laissons avec leur réalisation.
    par Yoann Billon 24 nov., 2017

    Le 23 novembre 2017 a eu lieu au CFA Ducretet de Vénissieux (Auvergne Rhône-Alpes) une conférence sur l'internet des objets. Cette conférence fait suite à une étude menée par l'Ademe qui mesure l'impact des objets connectés sur l'appréhension des métiers du commerce et de la maintenance.

    Le marché du smart home , de la santé connectée et de l’électroménager connecté a en effet de belles perspectives d’évolution pour les années à venir.

    Les avantages de tels objets sont doubles : une possibilité de personnalisation des appareils et une maintenance préventive améliorée avec notification spécifique en cas de dysfonctionnement.

    C’est en ce sens que les compétences des vendeurs ont du évoluer. Le profil du vendeur expert travaillant seul appartient au passé. Aujourd’hui, c’est un collectif de réparateurs qui travaillent en interaction permanente avec tout un écosystème et un environnement.

    Concrètement, les compétences des vendeurs de différentes filières (informatique, télécoms, électroménager, domotique, santé, …) doivent maintenant être concentrées dans une seule et unique filière : la maison connectée.

    Les produits gagnent en fiabilité et tombent de moins en moins en panne. Les dysfonctionnements sont maintenant dus à l’environnement externe (pannes logiciel ou pannes réseau). C’est pourquoi les réparations à distance sont devenues courantes. Le technicien se déplace alors moins.

    Le métier de technicien a donc connu une complète évolution et les formations ont été adaptées à ces nouveaux besoins.

    Avant, le système de formation visait l’expertise produit et l’autonomie du technicien avec des formations spécifiques au produit (chassis).

    Aujourd’hui, le système dit d’apprenance favorise le développement permanent des compétences. L’approche est systémique et vise l’adaptabilité et l’évolutivité de l’apprenant.

    Le secteur de l’électrodomestique intègre donc dès à présent des nouveaux acteurs pour développer des moyens immatériels et matériels. Le but étant de faciliter le développement des compétences (information – formation) et d’apporter des solutions aux problèmes endogènes (produit) ou exogènes (produit connecté).

    Aujourd’hui, le besoin de formation de l’ensemble des acteurs de l’IOT concerne les commerciaux, les formateurs, hotliners, techniciens, mais aussi les vendeurs, livreurs, installateurs, techniciens …)

    Nous avons adapté nos diplômes métiers avec nos formations comme VEM, CSEM, TSMC, TSEC*

    *VEM : Vendeur de l’Electrodomestique et du Multimédia
    CSEM : Conseiller Services en Electrodomestique et Multimédia

    TSMC: Technicien Services de la Maison Connectée

    TSEC : Technicien Services en Electrodomestique Connecté

     

     

    Pour en savoir +  :

    https://www.usine-digitale.fr/article/l-essor-des-objets-connectes-va-transformer-l-ecosysteme-de-la...

    http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/developpement_objects_connectes_201706_mono...


     

    par Yoann Billon 10 nov., 2017
    Les résultats des examens pour le cru 2016-2017 viennent de nous parvenir. Cette année encore, ces examens ont suscité quelques angoisses et espérances, mais nous ne pouvons que constater un bon taux de réussite avec quelques félicitations du jury.
    par Yoann Billon 02 nov., 2017

    Lancé en 2013, le Plan France Très Haut Débit vise à couvrir l’intégralité du territoire en très haut débit d’ici 2022. La formation des professionnels du déploiement des réseau très haut débit est un enjeu majeur pour la réussite du Plan.

    C’est pourquoi les Pouvoirs Publics et les Branches Professionnelles concernées, réunies au sein d’Objectif Fibre, ont engagé dès 2013 une première étude prospective axée sur le développement de l’emploi et des compétences dans le secteur de la fibre optique. Cette étude a débouché sur un plan d’actions dont la mise en œuvre opérationnelle s’est concrétisée en 2016 par la signature d’un accord EDEC.

    Suite de l'article ici :

    http://www.firip.fr/Etude%20Ambroise%20Bouteille%2028%2009.pdf

    par Yoann Billon 25 oct., 2017
    Enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) depuis un an, le CQP « Monteur raccordeur FttH » créé en 2012 par le SERCE à la demande des entreprises adhérentes, s’adresse désormais à un public élargi, notamment aux demandeurs d’emploi.
    Plus de posts
    Share by: